Accompagnement médicamenteux des patients grâce à une prise en charge coordonnée ville-hôpital

13 Avr 2022

 Le 23 mars s’est tenue une réunion d’information sur l’accompagnement médicamenteux des patients grâce à une prise en charge coordonnée ville-hôpital, avec la présentation de deux expérimentations Article 51:

 > Le Projet ONCOLINK, déployé sur la Cornouaille depuis Octobre 2021, qui vise à sécuriser la prise en charge des anticancéreux oraux à domicile

 > Le Projet OCTAVE, qui sera déployé en juin sur le territoire de Cornouaille, et qui cherche à sécuriser l’accompagnement médicamenteux du patient âgé dans son parcours chirurgical

Plus de 60 pharmaciens d’officine, pharmaciens hospitaliers, médecins généralistes, infirmiers, kinés ont participé à cet évènement. Vous pouvez télécharger la présentation des dispositifs dans le lien ci-dessous.

Point d’avancement du dispositif ONCOLINK au 1er Mai:

> Des visios vont se mettre en place afin de nous faire part de votre retour d’expérience sur le dispositif ONCOLINK, vous pouvez déjà vous inscrire auprès de Mathilde De Oliveira Lopes :   m.deoliveiralopes@ch-cornouaille.fr. Des dates seront définies prochainement.

> L’application de télésuivi des patients intégrés dans le dispositif va être prochainement déployée sur le territoire. Afin de pouvoir vous connecter, un numéro de portable est nécessaire pour la première connexion. Vous avez la possibilité de communiquer ce numéro à l’adresse suivante : ups.paysdequimper@gmail.com .

Un correspondant local, Mr Patrick Louedec du GCS Bretagne sera disponible pour vous aider dans l’utilisation de l’application et pourra se déplacer si besoin. Vous pourrez le contacter à cette adresse : patrick.louedec@esante-bretagne.fr ou par téléphone au 06 17 53 04 23.

Les Actus

Cancer colorectal en Bretagne, où en est-on ?

Cancer colorectal en Bretagne, où en est-on ?

Cancer colorectal en Bretagne, où en est-on ? - Dans 9 cas sur 10, le cancer colorectal peut être guéri s’il est dépisté tôt - En Bretagne, nous sommes en dessous de l’objectif européen recommandé de dépistage - + 1000 décès en moyenne par an sur le territoire breton...

Share This